Actualités
Actualités

Bruno SEILLIER

Bruno SEILLIER, créateur des LUMINESSENCES d’AVIGNON, co-fondateur d’Amaclio, scénariste, metteur en scène et directeur artistique
Depuis les débuts d’Amaclio Productions qu’il a cofondée en avril 2012 avec François Nicolas, Bruno SEILLIER a assuré la création artistique de quatre spectacles : les deux premiers, LA NUIT AUX INVALIDES et LES LUMINESSENCES D’AVIGNON, spectacles de vidéo monumentale, le 3e , LES ECUYERS DU TEMPS, alliant spectacle vivant (150 figurants), spectacle équestre et spectacle de vidéo monumentale, à Saumur.
Quant au 4e spectacle, il a associé vidéo monumentale, mapping, infographie et mise en scène de 3 avions : LA CONQUÊTE DE L’AIR, un show grandiose à 360° retraçant 100 ans d’histoire de l’aviation française, que le
créateur a imaginé en plein cœur du Grand Palais.
de Versailles, la scénographie monumentale de NotreDame-de-Paris (à l’occasion du Parvis des gentils), Medina
al-Zahra en Tunisie, le spectacle multitechnologique du viaduc de Millau… ou encore la scénographie de départ
du Vendée Globe, aux Sables-d’Olonne.

Sa particularité est de créer des spectacles autour de la valorisation d’un lieu : comment le magnifier sans faire disparaître son essence première, comment harmoniser la technologie et le monument historique ?

Les spectacles qu’il a conçus, tant LA NUIT AUX INVALIDES que LES LUMINESSENCES D’AVIGNON, LES ECUYERS DU TEMPS ou LA CONQUÊTE DE L’AIR, en avril dernier, répondent à ces enjeux et cherchent à servir la beauté des bâtiments sans les rendre méconnaissables.

Sa création est dynamique et riche en sensations, mais toujours respectueuse des éléments caractéristiques :
“Je ne veux pas écraser le monument sous les coups d’une virtualisation artificielle et
fugace. Au contraire je veux que la puissance de la technologie permette au monument de
respirer, de changer d’atours et qu’un dialogue s’instaure avec lui.”

Directeur artistique, scénariste et metteur en scène, Bruno Seillier régit tous les détails qui composent son spectacle : il imagine les effets visuels, il pense leur exécution, il écrit le scénario… Son travail est véritablement celui d’un artiste au service d’un site :
“Le lieu ? Il est l’écrin, le réceptacle dans lequel l’idée va prendre forme, dans la contrainte
et la sublimation.”

Attaché aux racines de notre civilisation européenne, plus qu’une émotion ou un plaisir
fugace, il s’est toujours évertué à susciter dans le cœur du spectateur, une admiration, un
émerveillement, préludes à un dialogue intérieur.