Le témoin

FRANCIS HUSTER

Acteur, metteur en scène, réalisateur et scénariste français, il s’inscrit à quinze ans au Conservatoire municipal du XVIIe arrondissement puis au Cours Florent et enfin au Conservatoire national supérieur d’art dramatique dont il obtient trois premiers prix, ce qui lui permet en 1971 de devenir sociétaire à la Comédie-Française qu’il quittera en 1981.
Parallèlement à ses rôles classiques dans la « maison de Molière », il tourne de nombreux films et crée la Compagnie Francis Huster, avec laquelle il monte près d’une trentaine spectacles pour un public large et populaire. Sa dernière pièce (comme comédien et metteur en scène dans le cadre de La Troupe de France) La guerre de Troie n’aura pas lieu de Jean Giraudoux sera donné durant les festivals d’été 2013.
Au cinéma, il interprète près d’une quarantaine de rôles sous la direction des plus grands réalisateurs dont Claude Lelouch qui le considère comme l’un de ses acteurs fétiches ; son dernier rôle en 2011 dans Je m’appelle Bernadette de Jean Sagols.
Pour la télévision, il s’illustre dans une trentaine de rôles (dont celui de Jean Moulin en 2003 pour lequel il obtient le Sept d’Or).
Depuis le prix en Gérard Philippe en 1980 jusqu’à sa nomination comme commandeur de l’ordre national du Mérite en 2010, Francis Huster n’a cessé de collectionné prix, titres et récompenses.

En 2012, il a triomphé dans Bronx de Chazz Palmenteri et Anne Frank, deux pièces mises en scène par Steve Suissa.

Dans LES LUMINESSENCES D’AVIGNON, il interprète la voix du visiteur, du témoin, qui, au delà des apparences des façades du Palais des Papes, va parvenir à percevoir la vérité et l’essence des lieux.